O.C.C.U.L.T.E


Organisation Clandestine Civique Universelle de Lutte contre le Terrorisme d’Etat

Cette rubrique est réservée aux personnes souhaitant témoigner
sous anonymat ou à visage découvert,
dans le cadre des réseaux de criminels sataniques et pédophiles,
et qui ont subi et/ou subissent l’omerta politico-judiciaire
et/ou redoutent les représailles
du terrorisme d’Etat :
- Victimes
- Proches de victimes ou témoins
- Enquêteurs (policiers, gendarmes)
- Magistrats
- Avocats
- Bourreaux repentis…
L’O.C.C.U.L.T.E ne reconnaissant aucun pouvoir légitime à l’imposture judiciaire de la république criminelle actuelle, nous ne reconnaissons aucune notion de prescription concernant les crimes dont vous souhaiteriez faire état ou pour lesquels vous réclamez justice.
Les personnes souhaitant rentrer en contact avec moi ou un enquêteur clandestin de l’O.C.C.U.L.T.E, dans le cadre de son action, sont priées de laisser une adresse e-mail en motivant leur demande, à l’adresse e-mail que je mets à votre disposition :

(Attention ! Elle est surveillée.)
Je récolte des témoignages chocs depuis plus de deux ans, à titre d’information.
Je garantis à mes témoins la protection de leur identité, ne dévoilant mes sources sous aucun prétexte, à moins que l’auteur de déclarations ne m’en fasse la demande expresse.
Les témoignages et informations recueillis nous permettent un travail d’analyse générale, ainsi que l’étude de contre-mesures et d’alternatives aussi bien sur un plan global que pour certaines affaires particulièrement odieuses.
Cependant, dans le cadre de l’opération de sensibilisation du public et de déstabilisation de l’imposture politico-judiciaire couvrant et participant aux trafics de chair humaine, baptisée « Panique chez les ignobles »,
nous recherchons également des personnes qui souhaitent dévoiler des crimes monstrueux, et en particulier des situations non résolues dans lesquelles des enfants sont encore actuellement victimes.
Nous rendons publics tout témoignage et tout dossier, sur demande, et pouvons procéder le
cas échéant à leur mise en forme soit par écrit, soit par reportage vidéo.
Le Peuple Souverain si honteusement manipulé et trahi n’a pas conscience de la face cachée de leur société prétendue civilisée :
Vous devez nous aider à faire la lumière sur cette monstrueuse et insoupçonnable face cachée, et sur les exactions dont sont coutumiers nos prétendues élites.
Nous comptons sur votre courage, au nom des enfants sacrifiés à la chaîne dans les trafics de chair humaine :
Enlèvements passés sous silence, en France et en Europe…
Trafic d’enfants enlevés lors de cataclysmes ou de guerre civiles opportunes, sur des territoires du Tiers Monde…

Proxénétisme…
Trafic de photos et de films…
Viols !…
Viols collectifs !…
Tortures avec actes de barbaries !…
Mises à mort !…
Trafic d’organes !…
Cannibalisme !…
Rituels et cérémonies sataniques !…
Implications de personnes toutes puissantes et intouchables !…
Manœuvres de compromission…
Chantage et corruption…
Cooptation dans les loges et sociétés secrètes…
Rituels initiatiques…
…sataniques !
Nous connaissons la vérité !
Aidez-nous à la rendre publique !
Aidez-nous à venir à bout de ses abominations !

Procédure de prise de contact et recommandations de sécurité :

- Ne communiquez pas sur Internet depuis votre domicile, ni depuis votre PC, mais depuis des cyber-cafés
- N’utilisez pas des zones wii-fi avec votre PC portable
- Ne laissez aucun indice permettant que vous puissiez être identifié, même si vous appartenez aux forces publiques
- Créez une boîte e-mail réservée exclusivement à cette prise de contact, avec une identité totalement fictive
- Garder votre initiative secrète, et n’en parlez sous aucun prétexte par téléphone, à qui que se soit
- Eviter de fréquenter un même cyber espace
La prise de contact par mes soins ou un de mes agents sera faite par le bais d’un message vidéo adressé par e-mail en pièce jointe à la personne ayant exprimé et motivé sa demande de prise de contact avec l’O.C.C.U.L.T.E.
Ce message court fait en vidéo ne sera en aucun cas destiné à la publication, mais utilisé comme mode de réponse à titre confidentiel afin d’authentifier l’origine de ladite réponse.
Ne donnez aucune suite à des réponses qui vous parviendraient sous une autre forme !
Votre survie en dépend !

Participation citoyenne au combat de l’O.C.C.U.L.T.E :

Toute personne souhaitant apporter sa participation bénévole à nos efforts est priée de prendre contact selon la même procédure que pour les témoins.
Nous recherchons des plate-formes sécurisée de communication sur Internet et des hébergeurs résistant à la censure et au terrorisme d’Etat.
Nous invitons toute personne sensibilisée à la nécessité de notre combat à diffuser les dossiers, messages, témoignages et informations qui seront mises en lignes, par le biais de blogs, de comptes sur des plate-formes personnelles de publication de vidéos, afin de lutter contre la censure criminelle.
Le silence et l’ombre sont les conditions requises pour l’écrasement des victimes des réseaux sataniques et pédophiles par l’imposture politico-judiciaire et son terrorisme d’Etat.
Aidez-nous à faire jaillir la lumière sur ces exactions et leurs multiples auteurs et co-auteurs, et à la maintenir contre vents et marées.
Appel aux enquêteurs des forces publiques, soumis à l’imposture politico-judiciaire et au terrorisme d’Etat :
L’O.C.C.U.L.T.E vous apporte tout son soutien moral, inconditionnel et sincère.
L’O.C.C.U.L.T.E vous invite à rejoindre son combat, au nom du Peuple Souverain si honteusement trahi, au nom des innombrables victimes de l’imposture politico-judiciaire et de son terrorisme d’Etat.
Gendarme, policier, juge instructeur, vous n’êtes plus seuls face à la trahison de vos donneurs d’ordres criminels et corrompus !
Relevez la tête, recouvrez espoir, recouvrez votre sang froid !
L’O.C.C.U.L.T.E est l’alternative salutaire qui vous offre de restaurez votre idéal, votre intégrité et votre honneur !
Centralisez et sauvegardez les informations sensibles auxquelles vous avez pu avoir accès, sous toutes leurs formes…
Cherchez à vous unir par petites cellules, dans vos commissariats, brigades ou antennes diverses, à l’abris du regard d’une hiérarchie corrompue…
Prenez contact avec L’O.C.C.U.L.T.E, en suivant nos recommandations de sécurité.
C’est un ancien gendarme qui vous tend la main, et vous rappelle à votre serment, à cet idéal pour lequel vous avez signé, et qui s’avère être si odieusement détourné par l’imposture politico-judiciaire…
Le jour où j’ai fait le choix de démissionner, je n’ai pas renié mon engagement pour le Peuple Souverain ; je n’ai pas renié mon idéal ; je les ai préservés !
Je suis toujours gendarme, engagé à la vie à la mort contre les forces obscures qui prétendent contrôler et asservir l’humanité à travers les impostures politico-judiciaires qu’elles ont su semer dans notre configuration civilisationnelle putride et illusoire…
Ma Résistance, notre Résistance, est l’unique espoir de nos enfants, de notre planète, et de l’avenir d’une humanité destinée au pire cauchemar que vous pussiez imaginer.
Ouvrez les yeux !
Ecoutez votre conscience !
Restaurez votre courage !
Rejoignez cette Résistance, tant qu’il en est encore temps !
La terreur et la détresse habitent le cœur de victimes innombrables et isolées ; le cœur d’innombrables enfants martyres !
Tous ensembles…
…faisons-les changer de camps !

Stan Maillaud

Opération "Panique chez les ignobles "
La saisine vidéo à Nicolas SARKOZY n°2

Trafic d'enfants africains

Lettre adressée directement au Président de la République Française par le député Tchadien Ngarlejy YORONGAR : [Affaire Arche de Zoé]


Fédération, Action pour la République (Far/Parti Fédération)
BP 4197 N’Djaména Tchad N°030/FAR/CEF/2007 ??


Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy ?Président de la République

?Objet : Votre déclaration du 6 novembre 2007

Excellence Monsieur, ??« J’irai chercher ceux qui restent quoi qu’ils aient fait » dites-vous. « Quoi qu’ils aient fait », en insistant pour être clair et bien compris. Vous narguez les Tchadiens qui sont à vos yeux moins que vos chiens, qui demeurent toujours des esclaves et qui ne méritent ni dignité ni respect comme les traitaient vos ancêtres. ?Venez les chercher, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy, puisqu’ils ont accompli des actes qui méritent la médaille d’honneur. Puisqu’ils n’ont enlevé et séquestré que des enfants nègres, bons pour les réseaux notamment des pédophiles, des voleurs d’organes humains, des proxénètes et des laboratoires d’expérimentation. ?Nous savons ce qui vous fait présentement courir. ?Vous paniquez depuis le jour où vos compatriotes dignes de la médaille d’honneur à leur décernée ont été arrêtés à Abéché.

Mieux, après que vous ayez réussi à les kidnapper avec la complicité de M. Idriss Déby pour les ramener en France, alors qu’ils ont à peine été entendus par le Doyen des Juges d’instruction chargé de la procédure. ?N’est-ce pas, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy, vous voulez étouffer cette affaire dans l’œuf pour éviter le déballage de vos protégés? ?En voici quelques raisons : ?Nous soumettons à votre sagacité, le dossier que nous a fait parvenir un de vos compatriotes. ?Rappelez-vous de ce rapport sur l’"Aide humanitaire, trafic d'enfants et terrorisme international" à l'OIPC-INTERPOL en 2004 publié depuis trois ans déjà sur l'Internet ! Voir également "Rapt international d'enfants"entre autres ! ?Votre frère cadet, François Sarkozy en plein dans le « merdier » ! ?

C’est ce qui vous fait perdre la tête ces jours-ci.?« J'irai chercher ceux qui restent qoi qu’ils aient fait » clamez-vous hier, 6 novembre 2007, à qui veut vous entendre. On ne peut que s'en féliciter. ?Maintenant à quoi la précipitation de notre Napoléon du Troisième Millénaire est-elle due ? ?

Dr François Sarkozy, votre frère cadet est-il lié, aux Pieds nickelés de l'humanitaire pour que vous soyez aux toutes premières loges des dessous de la « lamentable équipée » de l'Arche de Zoé. ?En effet, on en croit à la bonne presse, la secrétaire générale de l'Arche de Zoé, n’est autre que la très respectable Stéphanie LEFEBVRE, une vielle connaissance du M. Eric BRETEAU, initiateur de l'opération foireuse «Children Rescue» au Tchad. Les deux protagonistes se connaissent, dit-on, depuis 15 ans. ?Or, Mme Stéphanie LEFEBVRE est la directrice adjointe de Paris Biotech Santé comme vient de le révéler le Journal chrétien.
Et François Sarkozy, votre frère cadet, figure, avec Stéphanie LEFEBVRE, parmi les membres du Comité d'évaluation de ce prestigieux organisme voué à la recherche biomédicale et à la santé. On est émerveillé. ?En effet, le parcours de votre frère est éloquent: M. François Sarkozy a été nommé vice-président du conseil de surveillance de «Bio Alliance Pharma» en janvier 2006. ?
Cet organisme dit Bio Alliance Pharma est une «société biopharmaceutique d'innovation, spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques focalisés sur le cancer, les infections graves (VIH)... » peut-on lire en ligne. ?C'est là un domaine que connaissaient bien les infirmières bulgares en Libye. ?En parallèle, votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, 47 ans, occupe depuis 2001 un poste d‘associé au sein d‘AEC Partners. ?Qu'y fait-il ?

Votre frère cadet y est très actif. La preuve, tout l'intéresse: le développement de stratégies marketing et médicales au niveau international, le management de projets et ressources, la prospection et la négociation de produits, la commercialisation de nouveaux produits et le management de la transition lors de fusions et réorganisations. ?Pédiatre de formation, votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, est un bourreau de boulot ! Encore bravo.

Avant cela, pendant la période 1990-2000, votre frère cadet, Dr François Sarkozy, fut successivement directeur médical France pour Aventis Pharma et directeur médical et pharmaceutique France pour Hoechst Marion Roussel. ?Et, pendant trois ans, votre frère cadet, Dr François Sarkozy est, dans ses hautes fonctions pharmaceutiques, posté aux Etats-Unis. ?Félicitations! Bravo !

?Sachant qu'auparavant, Dr François Sarkozy est, chez Roussel-Uclaf, directeur du développement international, responsable du développement clinique international et chef de produit au niveau mondial pour les antibiotiques. ?De 1983 à 1990, votre frère cadet, Dr François Sarkozy, a occupé un poste d‘assistant au sein du département de physiologie respiratoire à l‘AP-HP. Un partenaire attitré de Paris Biotech Santé (et de l'Arche de Zoé ?). C‘est également au sein de l‘AP-HP que François Sarkozy a réalisé son internat en pédiatrie (Interne des Hôpitaux de Paris). Le Dr Sarkozy possède aussi un MBA obtenu auprès de l‘INSEAD, si l'on en croit Bio Alliance Presse le 5 janvier 2006 dans un communiqué de presse. ?Que fait exactement Bio Alliance Pharma où siège votre frère cadet Dr François Sarkozy ?

?La compagnie a développé des médicaments comme le Doxorubicin Transdrug® pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-est et dans l'Afrique sub-saharienne, si l'on prête foi à Boursorama. ?D'autre part, pour développer ces remèdes, la société a fait appel à des expérimentations sur des patients, comme, par exemple, pour le Loramyc, 540 patients sur 40 sites répartis entre les Etats-Unis, le Canada et l'Afrique du Sud, peut-on lire sur Smartbrief.
?Coïncidence, Eric BRETEAU, ses coauteurs et complices de l'Arche de Zoé voulaient «évacuer» 10.000 orphelins du Darfour vers la France, le Canada et les Etats-Unis. ?Quant à AEC Partners où siège votre frère cadet, Dr François Sarkozy, son plus riche client est le géant américain Pfizer, leader mondial de l'industrie pharmaceutique, spécialiste entre autre du traitement de la maladie d'Alzheimer, «Grande Cause nationale » de la République française en 2007.

?Il n'y a bien entendu aucun rapport entre le fait que votre frère cadet, Dr François Sarkozy ait pour plus riche client le géantisme Pfizer et le fait que la maladie d'Alzheimer devienne grande cause nationale de la France après votre brillante élection à la tête de la France, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit !?

Au printemps, un petit pays africain géographiquement proche du Tchad, attaque devant la justice internationale le fameux Pfizer qui aurait «effectué en 1996 de façon illégale l'essai clinique d'un médicament appelé Trovan Floxacine sur 200 enfants atteints de méningite à méningocoque», selon de multiples sources au dessus de tout soupçon. ?Selon http://Afrik.com/, le géant américain aurait donc en 1996 «secrètement utilisé des enfants comme cobayes dans les tests d'un médicament ». 2,75 milliards de dollars d'indemnités sont réclamés à l'inventeur du Viagra, car « 11 enfants sont morts (5 ont pris le premier produit, 6 le second) et de nombreux autres ont subi des séquelles: surdité, paralysie, lésions cérébrales ou cécité», si l'on en croit
http://Afrik.Com/

du 21 mai 2007, alors que c'est le très américain The Washington Post qui a déterré l'affaire.?Pour reprendre les termes du Journal chrétien, Parisbiotech, où bossent dur Stéphanie LEFEBVRE, secrétaire générale de L'Arche de Zoé et votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, «n'est pas une histoire d'amateurs; ils sont très professionnellement organisés et ne manquent pas de fonds et de soutiens en tout genre.

Ils n'avaient donc aucun mal pour organiser et financer l'opération « d'évacuation» menée par l'Arche de Zoé au Tchad ». ?Gilbert Léonard de constater dans les colonnes de l'organe de presse en question: La «petite» association «Arche de Zoé» semble avoir préparé cette opération avec beaucoup de relations d'influence et de moyens techniques et financiers. Fin de citation. ?Voilà, pour éclairer vos lanternes, l’extrait d’un dossier que m’a envoyé un de vos compatriotes pour me permettre de comprendre le pourquoi de votre agitation. ?

Libre à vous de donner ordre à votre armée qui est séparée de la nouvelle prison que juste par une rue. ?Permettez-moi, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy,de vous rappeler que vous passez complètement à côté de la convention entre la République du Tchad et la République Françoise. Vous avez une lecture erronée des dispositions de cette convention. ?En effet, l’article 45 de cette convention relatif à l’extradition dispose sur les sujets à extrader que : ?- Les individus qui sont poursuivis pour crimes ou délits punis par les lois des Parties contractantes d’une peine d’au moins un an d’emprisonnement. ?- L’extradition peut être refusée « si les infractions ont été commises en tout ou partie sur le territoire de l’Etat » (article 49, alinéa c).?Pour le cas d’espèce c’est un crime contre l’humanité de ces enfants. Donc, impossible de les extrader, M. Nicolas Sarkozy. ?

Pour vous, des Français bon teint comme les Breteau ne doivent pas être emprisonnés et jugés par des juges « nègres juges tchadiens ». ?

Veuillez agréer, M. le Président, l’assurance de la fierté de M. Idriss Déby d’avoir un ami comme vous.

??N’Djaména, le 7 novembre 2007 ?Le député Ngarlejy YORONGAR

Témoignage de gendarme

Une femme gendarme de courage face aux réseaux de l’horreur du Var et au terrorisme d’Etat :

Le message dont vous allez prendre connaissance a été récemment récupéré par un membre actif de l’O.C.C.U.L.T.E et concerne le cris d’alerte désespéré d’une femme sous-officier de gendarmerie en poste au moment des faits dans une unité de la circonscription du Var.

Bien que datant déjà presque d’un an, ce témoignage bouleversant mérite toute notre attention, à nous, gendarmes et policiers actifs ou en retraite – ou démissionnés par intégrité -, afin de resserrer l’étaux autour des traîtres et des imposteurs concernés et de venir en aide à leurs innombrables victimes.

Comme vous allez le comprendre, les manœuvres de compromission frappent aussi facilement que l’assassinat et l’internement psychiatrique dans ces affaires épouvantables qui doivent rester « secrètes ».

Le témoignage que vous allez lire aurait été mis en ligne par un collègue de la dite gendarme, sur un site où il a été immédiatement retiré. Pas assez vite pour les traîtres et les criminels…
Le site en question est celui de FNCV Infos et Actualité des Combattants Volontaires.

Rédigé sous la forme d’un commentaire faisant suite à un article de propagande sur les cyber gendarmes – la grande manœuvre d’imposture politico-judiciaire lancée par les criminels d’Etat pour détourner l’attention du public sur le sujet des réseaux de l’horreur – ce témoignage vous est fidèlement retranscrit dans sa forme d’origine.

Merci, et courage à cette femme à l’intégrité en acier trempé, et aux rares collègues de sa trempe.

Ce présent article sera également transmis à toutes les brigades territoriales et brigades de recherche de gendarmerie de la circonscription du VAR par nos soins, dans un premier temps.

Nous demandons à tout gendarme intègre en mesure de nous donner des nouvelles cette gendarme au courage exemplaire ou de nous mettre en relation avec elle, de bien vouloir se manifester.

Affaire à suivre…

Le lundi 30 novembre 2009, 11:50 par AMIDLISA
URGENT ET A DIFFUSER PARTOUT VIOLS et ASSASSINATS
"Il faut détecter les signaux de détresse qu'envoient les femmes battues " Information envoyée à :
Suite à l'appel à détecter les signaux de détresse nous avons le devoir de vous signaler qu'il existe dans la
circonscription de mon unité du Var une affaire épouvantable où non seulement nous avons reçu des plaintes
d’une femme, la concernant, mais aussi sa fille de 6 ans suspectée violée, puis sont violés à leur tour ses deux
autres enfants de 4 et 6 ans. ET il y a beaucoup plus grave. Une amie gendarme m'a demandé de vous signaler
un assassinat programmé, faute de signalements qui aboutissent, le premier datant de 2 ans, reçu par le
procureur Girard de Draguignan . Voici ce qui se passe
Nous avons actuellement plusieurs affaires dites sensibles où quelques gendarmes gradés, plusieurs procureurs,
Girard, Gauthier Arnouil ... et dit-on également des juges pour enfants de Draguignan et d'Aix, qui n'ont par
remplis leur mission publique mais détournent leur pouvoir dans leur propre intérêt qui est de protéger un réseau
dont ils font partie. Ils couvrent également de réalisateurs et vendeurs de films qui commettent et couvrent des
crimes. Quand il s’agit d’un particulier suspecté de violences sur enfant, nous sommes très sévères, par
précaution, même s’il n’y a rien, Quand le suspect est membre du réseau, même et surtout s’il y a quelqechose
de grave avec preuve, on le couvre ! les signalements sont au moins tus et cachés ou mis à la poubelle. Les
documents et preuves se sont perdus !
D’après ce que je sais, des amis d'un père de trois enfants tournent avec le père des films d’assassinats
d’enfants qu’ils appellent des « fêtes ». . Ils sont protégés par quelques collègues et des membres de tous les
corps constitués. Des professionnels d'activités éducatives et libérales sont directement impliqués et protégés.
Nous avons des documents qui indiquent les endroits de notre circonscription où sont tournées ce qu’ils appellent
des snuff. Si d’après Internet, il existe des tournages de faux meurtres, ceux décrits par des enfants en très bas
age sont tellement inimaginables qu’ils ne peuvent pas être inventés surtout à leur age. Il y a de constants
détournements de pouvoir ignorant les avis médicaux et les récits de meurtres racontés par les enfants. Nous
avons saisi des dessins explicites faits par des acteurs enfants où, en plus des viols, d’autres enfants sont dits
martyrisés, pleurent crient et sont tués pour de vrai
Pour que les affaires n’éclatent pas, « Notre » protection nous est garantie par quelques procureurs et juges hautplacés,
jusqu’à Aix pour couvrir les décision d’appels, et jusqu’à la présidence de la République. Monsieur
Sarkozy a été informé de ces crimes, notamment dans un cas, par 3 courrier (fax, LR/AR et Chronopost) avec
200 pages de pièces justificatives en décembre 2008 …, mais ces courriers ont été interceptés avant qu’il n’en
prenne connaissance. Avec cette divulgation Internet, si elle lui parvient grâce à vous, acteur de Justice, lecteur,
particulier ou journaliste, français ou étranger, le Président pourra enfin, avec le grand public, en prendre
connaissance. Ne pas le faire serait se rendre complice, alors que c’est bien moi qui dénonce, qui risque le plus.
Et il n’est pas impossible que je sois obligée de fuir. Transmettez ce document à un maximum de sites et de vos
amis. Il en va de la vie d'innocents. c'est URGENT
Les quelques membres du réseau, que je connais, essaient de nous piéger et ils ont réussi pour un collègue "pas
clair" chargé d’enquête. Celui-ci a été obligé d’établir son rapport de synthèse destiné à protéger un père et le
réseau en accablant une maman apparemment parfaite, avec des transcriptions mensongères, notamment en
détournant les propos écrits de l’analyse établie par un pédopsychiatre d’un hôpital marseillais. Je dois pour moimême
prendre des précautions. Ayant eu le malheur de dire que je trouvais anormal que la procureure refuse
qu’il y ait une instruction avec tant d’éléments probants, j’ai été immédiatement suspectée dangereuse et depuis
je ne parle plus de cette affaire qui me ronge et que l’on sent prête à exploser, dramatiquement.
Si je peux me permettre un commentaire, c’est que si les film horribles de tortures et de meurtres d’enfants
existent, il faut bien qu’ils soient tournés quelque part. Les éléments que nous avons saisis laissent à penser
qu’ils sont bien tournés ici et dans la région ainsi qu’en Belgique. En ce qui concerne les protections, elles sont ici
très efficaces et plusieurs meurtres ont été couverts dont 4 jeunes femmes violées et torturées le tout filmé, et
nous devons nous taire. Une journaliste a fait partie du lot. Je ne peux pourtant pas imaginer que la protection
criminelle atteigne tous les élus de la République. J’ose espérer que cette protection n’est couverte que par
quelques membres des plus hautes instances de l’Etat. Pour prendre un exemple, Rachida Dati à l’époque
ministre de la Justice, qui a répondu qu'une affaire concernait le tribunal local, est-elle véritablement au courant
du dossier concerné par le courrier qu’elle aurait signé ? D’après ce que j’ai entendu, le dossier-courrier reçu par
les services de la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a été intercepté avant qu’elle n’en prenne
connaissance, comme cela aurait été le cas pour Monsieur le Président de la République. Bien que les intéressés
s’en soient fait une gloire il y a un an environ, je me demande si c’est vrai ou si c’est faux
Les preuves des forfaitures caractérisées existent. Elles sont issues de déclarations d’enfants et d’analyses
pédopsychiatriques qui nous ont été transmises. Les dossiers renferment les preuves des mensonges qui sont
toujours examinables tant qu’ils n’ont pas disparus, rédigés par des collègues chargés de l’enquête depuis son
début jusqu’au rapport final de synthèse qui est destiné à l’élimination des gêneurs, membres des familles et
témoins. Nous possédons des déclarations filmées des enfants qui sont écartées alors qu’elles nous ont été
transmises. Nous possédons des dessins des enfants, certains très explicites comme celui d’un enfant de
3ans1/2 de « monsieurs et de madames » tout nus, messieurs avec zizis en érection éjaculant dans la bouche de
la madame nommément désignée comme est nommément désigné l’éjaculateur, zizis qu’on leur met ensuite «
dans la bouche et dans les fesses » ceci pour ne parler que du moins horrible
Si les non-respects de procédure pourtant constatables seront toujours camouflés, si les malversations
indubitables ne peuvent pas être divulguées, s’il y a avec « notre » concours participation à l’incroyable horreur,
c’est parce que certains « membres » font effacer toutes les preuves, comme ce fut le cas pour le déterrement et
l’enlèvement de cadavres d’enfants tués, de l’endroit signalé par des enfants. Si les assassinats de 2 jeunes filles
pourtant signalés par des policiers, n'ont pas paru dans les journaux, c'est sur odre du procureur. On croit rêver
Il ne peut en principe pas y avoir de fuites car tous les intervenants sont impliqués comme on a voulu m’impliquer.
Un « collègue » qui a été piégé m’a dit qu’il a été sans doute été drogué avant de participer à une « fête ». Lors
de cette « fête » un film est apparu sur l’écran la télévision. Il s’agissait de viols, de tortures et de meurtres de
jeunes filles. Il était absorbé par l’horreur pendant que derrière lui, des ébats sexuels qui ne le choquaient pas
avaient lieu. Des convives filmaient tout çà et lui même a été filmé. On lui a fait comprendre qu’il n’y avait aucun
risque puisqu’il connaissait bien un de ses « supérieurs » présent. A la fin de la soirée quelques habitués avaient
en souvenir le film de la soirée et d'autres vendus chers mais aussi achetables avec des services à rendre là où
l’on est. Seuls les acteurs des films pourraient les avoir pas cher
D’après les propositions qui lui ont été faites, certains individus font un commerce lucratif en tournant eux-mêmes
des films, en décor naturel, et les vendent aux membres du réseau. Nous avons saisi plusieurs films avec des
acteurs qui sont des enfants d’une école de la circonscription. Ces films ne figurent pas dans les pièces saisies
car d'après ce que j'ai compris, quiconque a les preuves est obligatoirement participant d’une façon ou d’une
autre. Si une preuve est divulguée, ce ne peut pas être par la presse qui est aussi muselée car elle n’a pas le
droit de signaler une anomalie sans l’aval de la gendarmerie ou de la justice. J’ai cru comprendre que tous les
postes importants sont tenus par des membres du ou des réseaux. Si par mégarde un intrus porte plainte, il est
enfermé pour cause de folie reconnue telle par des psychiatres de renom. Si ça se passe mal, j’ai compris qu’il y
a exécution immédiate
Mon témoignage est vrai et les acteurs sont connus. Je lance ce message comme on lance une bouteille à la mer
parce que c'est ignoble et aussi je sens ma vie en danger. C’est pour cela que j’ai choisi Internet. J’écris ce
message pour informer le grand-public car je ne vois pas d’autre moyen pour éviter les meurtres programmés et
peut-être le mien car, après avoir fait confiance à un collègue amoureux de moi, heureusement avec prudence en
ouant à l’ingénue, il m’a raconté ces choses qui pourtant semblent le perturber et il attend ma réponse ! je ne
puis être sure de personne.
En dehors de notre circonscription, le procureur de Nice Monsieur Montgolfier aurait fait recevoir des plaintes
concernant un médecin disant connaître les viols et assassinats. Ce médecin complice apparent semble obligé
de couvrir le réseau avec de faux examens et des faux témoignages exploités par les juges des enfants et le
procureur. Il y aurait aussi des plaintes signalant les malversations de membres de services de sauvegarde de
l’enfance participant aux viols d’après des enfants
Ici, deux mamans qui ont porté plainte ont été déclarées folles et sont actuellement internées. Une maman se
serait suicidée. Une autre, toujours internée et soignée serait devenue folle. Le « compte » d’une autre doit être
réglé avant le 10 décembre. Les affaires et les plaintes détournées concernent les mêmes officiers de police que
ceux concernés dans la plainte au procureur Mongolfier ! Voilà pourquoi j’élargis le secteur…, sans ma photo
avant l’explosion
J’ai autre chose à déclarer, le réseau est lié à deux affaires ayant fait scandale, sans suite pour les chefs du
réseau, dont une en Belgique, qui viennent en grande pompe à Saint Tropez, ce qui fait bien rire ici
Dernière info Mon collègue amoureux va très mal. Il y a une histoire de contrat sur un père violeur et des faux
commanditaires ! Il y a une fête prévue pour ça il n'aurait rien à craindre ! son chef aurait peur ? difficile de savoir


A la recherche de l'Energie Libre


Cette rubrique est réservée aux personnes qui souhaitent participer activement à notre opération en faveur des énergies propres et libres, dites alternatives.
Dans cet esprit, vous êtes invités à laisser des liens vers des textes ou des vidéos qui apportent en premier lieu des éclaircissement sur le sujet.
En deuxième lieu, et pour passer aux choses sérieuses, je recueille tout témoignage ou tout élément lié à ces technologies interdites, afin de les rendre publiques par tous moyens.
Outre le commentaire que vous pouvez laisser ici, en spécifiant si vous souhaitez qu’il soit affiché ou qu’il serve juste de contact entre vous et moi, je vous invite à m’envoyer en double votre message sur ma boîte e-mail, tout en étant conscient qu’aucune des deux formules n’est à l’abris des manœuvres de l’imposture politico-judiciaire.


Merci de votre participation à la Révolution Mondiale.

Reopen Dossier X
dutroux-dossier-summary-2005


Dossier moteur à eau


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire